L’amélanchier

Jacques Ferron, adapté par Denis Côté

N/D

Bien que je sois une adulte, il arrive que je me perde. Soudain, les lieux qui m’entourent me semblent étrangers. Ou bien, pire encore, je ne reconnais plus la personne que je suis devenue.
Ces jours-là, la peur me tord le ventre.
Par bonheur, ces crises de désorientation ont un remède. J’ai une boussole. Impossible de s’égarer quand on a une boussole. Beau temps, mauvais temps, son aiguille magnétique nous montre le nord.
Alors moi, l’égarée, la désorientée, la dépaysée, je commence par arrêter mes pas. Après une longue respiration, je tire de ma poche la précieuse boussole. Je baisse les yeux, je la consulte. Chaque fois, elle m’indique la direction où je dois regarder.
Très lentement, je me retourne. Et je regarde derrière moi.
Ce qui m’apparaît, loin là-bas, m’éblouit. Le sourire revient sur mes lèvres. L’adulte que je suis cesse de m’être inconnue. Et la peur me quitte.
Que vois-je de si beau quand je me retourne ainsi ? Je vois le pays de mes premières années, qui était un lieu magique.
Mon enfance est un conte. Si vous le voulez bien, me voici impatiente de vous en faire le récit.

Finaliste du Prix TD 2012.


 

Illustrateur: 
Sol, Anne
Compositeur/musicien: 
Loranger, Étienne
Autre collaborateur: 
Tremblay, Johanne Marie
À partir de 7 ans
68 pages
ISBN: 
978-2-923735-16-0
Année de publication : 
2011
Côté, Denis