Dé, Claire

Les belles-lettres de Claire Dé empruntent plus d’un sentier. Elle a remporté le prix Stendhal (Grenoble, 1989) pour son recueil de nouvelles Le désir comme catastrophe naturelle. Le Commissariat aux langues officielles (région du Québec, 2000) lui remettait un prix pour Montréal barbare, la traduction de City of Forgetting, sa première complicité avec l’œuvre de Majzels. Elle était finaliste aux prix littéraires du Gouverneur général 2004 pour sa traduction du Cahier d’Hellman.