Prise de parole

Voir le conte

Depuis 18 ans, j’organise le festival du conte LES JOURS SONT CONTÉS EN ESTRIE. Dix-huit années à rencontrer des conteurs venus d’origines diverses. Un grand privilège. Au fil du temps, plusieurs sont revenus, sont devenus des amis.
Avec eux, j’ai pu commencer lentement à comprendre leur art : LE CONTE.
Les premières années, j’ai sans doute fait comme la plupart des gens : écouter les contes pour le simple plaisir d’écouter une histoire. Un divertissement fort agréable et, comme pour toutes les autres disciplines,

12 November 2010

Quel avenir pour le conte ?

«Est-ce à dire que le conte se porte donc à merveille»

Quand j’étais encore enfant, l’automne arrivé, ma mère récoltait de son jardin les légumes que la terre lui avait donnés. Un vieux dicton de jardinière disait : “Les pelures des oignons sont épaisses, l’hiver sera dur et il y aura beaucoup de neige.” En voyant ma mère assise, un oignon dans une main et de l’autre, commençant à le peler, elle versait une larme.

12 October 2010