Blogue

  • Yan Hamel, spectateur au FICQ, suite et fin.

    Écrire des critiques n’est pas un travail susceptible de vous ouvrir un jour les portes du Paradis. Il vaut mieux fabriquer des briques ou élever des murs. Porter sur l’œuvre d’art d’autrui un jugement ne constitue hélas pas un acte de générosité constructif pouvant donner un peu plus de bonheur aux déshérités de ce monde. Voilà la très désolante vérité (pour moi) qu’enseignait, dimanche dernier, une traditionnelle histoire de cinq frères, racontée par Judith Poirier.

    01 November 2011
  • Yan Hamel, spectateur au FICQ

    Yan Hamel, spectateur au FICQ, 2.

    Il fut une époque, pas si lointaine quand on y pense bien, où la télévision prodiguait une culture millénaire à notre jeunesse. Kim Yaroshevskaya était alors, pour des myriades de petits Québécois, la Shéhérazade-Fanfreluche de mille et un inoubliables débuts de soirée en histoires merveilleuses. C’est en insérant ce souvenir fondateur

    25 October 2011
  • RENCONTRE AVEC JANI PASCAL

    Jani Pascal, votre démarche est celle d’une chercheure passionnée d’oralité qui a également à son actif une grande notoriété et l’organisation de nombreuses animations de contes populaires auprès du public montréalais.

    Votre œuvre se poursuit aujourd’hui avec la publication de Contes populaires du Canada français. Quel est votre souhait concernant ce livre ? Quel public désirez-vous joindre ?

    25 October 2011
  • Lecture contée de MON MEILLEUR MEILLEUR AMI

    Samedi 22 octobre 2011, à 10 h

    Bibliothèque Georges d’Or, à Longueuil

    Lecture contée de Mon meilleur meilleur ami, dès 3 ans

    20 October 2011
  • Jani Pascal, « Contes populaires du Canada français »

    Comme la majorité des petits Québécois dans les années 1960, j’ai regardé à La Boîte à Surprise les émissions télé de Marie Quat’Poches, personnage créé et interprété par Jani Pascal. Je l’ai revue en 1993, elle était invitée à titre de conteuse au Festival interculturel du conte du Québec, à Montréal.

    20 October 2011
  • RENCONTRE AVEC JANI PASCAL

    Jani Pascal, votre démarche est celle d’une chercheure passionnée d’oralité qui a également à son actif une grande notoriété et l’organisation de nombreuses animations de contes populaires auprès du public montréalais.

    Votre œuvre se poursuit aujourd’hui avec la publication de Contes populaires du Canada français. Quel est votre souhait concernant ce livre ? Quel public désirez-vous joindre ?

    20 October 2011
  • « Rumeurs rebelles » nouvelle collection transatlantique

    En 2009, Pascal Dubois (Oui’Dire Éditions) et Marie-Fleurette Beaudoin (Planète rebelle) se rencontraient pour la première fois au Salon du livre de Paris. Cette rencontre était toute naturelle, puisque les deux maisons poursuivent la même ligne éditoriale, faire la promotion de la littérature orale en diffusant, l’une des disques de contes, l’autre des livres avec CD de contes.

    20 October 2011
  • SOIRÉE PLANÈTE REBELLE, JANI PASCAL À L'HONNEUR !

    Soirée Planète rebelle
    éditeur de livres et d’albums avec CD

    Lundi 24 octobre 2011 – « 5 à 7 »
    dans le cadre du Festival interculturel du conte du Québec

    La conteuse Jani Pascal à l’honneur !

    18 October 2011
  • Sur la route des contes…

    Jeudi dernier, je prenais la route vers Trois-Pistoles sous un beau grand soleil, pour assister à la 15e édition du festival Le rendez-vous des Grandes Gueules. Maurice Vaney, son président et directeur artistique, pratique avec attention et passion une ouverture sur la francophonie. Il présente, pour notre plus grand plaisir, de nombreux conteurs du Québec, mais aussi de France, de Belgique, d’Afrique, du Liban, etc.

    13 October 2011
  • MOTS DOUX POUR ENDORMIR LA NUIT Images poétiques pour un oreiller

    Pour moi, la poésie destinée aux jeunes ne se résume pas à un jeu de phonétique clôturant des phrases plus ou moins rythmées. C’est hélas trop souvent le cas en littérature de jeunesse, et le résultat n’est pas à la hauteur de l’intelligence et de la sensibilité des enfants. Le résultat de cette façon de faire est désolant : on éloigne les jeunes de la poésie en appelant ainsi ce qui s’apparente bien plus

    28 September 2011