Blogue

  • FINALISTE PRIX TD

    Mon ami Pierrot

    Un album avec CD d'Annie Gravel et Enzo (avec la narration d’Émilie Bombardier, lauréate du Défi 2019 Lis avec moi!)

    Au fil de son amitié pour son voisin de chambre, une petite fille décrit sa vie à l’hôpital. Un univers de jeux, de rêves et de confidences, mais aussi de chimiothérapie et, bientôt, de deuil. Lauréate du 32e concours littéraire de la revue Lurelu, cette histoire aborde avec intelligence et délicatesse l’imaginaire des enfants atteints de maladies incurables. 

    La version audio est gratuite

     

     

    16 September 2020
  • La maison mentale

    Dans le dernier numéro de la revue La Grande Oreille (juillet 2020), le conteur Bruno de La Salle parle de l’art de la mémoire inventé au VIe siècle av. J.-C. Un système mnémonique qui utilise des lieux, des images ou des «maisons» pour transmettre des récits et des contes. Cet art de la mémoire est fondé sur l’idée de mémoriser par la représentation de «maisons mentales» ce dont on veut se souvenir. En ces temps de pandémie, j’y ai trouvé de multiples résonances. Après avoir été confinés tout le printemps et devant la menace d’une deuxième vague qui devient de plus en plus réelle, la «maison» est au cœur de nos vies. Cet arrêt brusque de toutes les activités culturelles a permis de voir la résilience et l’immense créativité de nos artistes. Se sont multipliés vidéos, films, spectacles en ligne, et j’en passe. Une foison de contenus qui nous ont aidés à garder la culture au cœur de nos vies. La reprise des évènements culturels — y compris la sortie en librairie de très nombreuses nouveautés — se fait graduellement. Si ce maudit virus frappe encore, faisons en sorte que le refuge de notre «maison mentale» soit un moyen de cultiver notre espace intérieur. C’est dans cette relation, dit Bruno de La Salle, que nous pouvons revivifier ce que nous pensions avoir oublié. À nous d’en témoigner.

    Marie Fleurette Beaudoin, éditrice

    16 September 2020
  • Clair de femme, lauréat du Coup de cœur de l'Académie Charles Cros

    Quand on lui a annoncé la nouvelle, Flavie Dufour a chanté si fort que sa voix s'est rendue jusqu'en Gaule. Quelques mois seulement après la récompense attribuée à Sacré chœur de Gilgamesh, Clair de femme vient d'obtenir l'un des douze Coups de cœur de la commission Parole enregistrée & Création sonore de l'Académie Charles Cros. La commission dit l'avoir retenu pour son « originalité, tant d'écriture que de création sonore, voix et sons ».

    C'est une reconnaissance immense pour le travail de nos conteuses, conteurs et artisans sonores, et pour la littérature orale québécoise.
     
    Voici la lettre de Flavie lue lors de la Cérémonie de remise de prix, en septembre 2020. 
     

    Cher Charles Cros,

     

    Si j’étais là, près de toi, en personne, je commencerais surement mon discours par un chant improvisé témoignant de mon intense gratitude. 

     

    Mais le Québec me retient…

     

    Donc : Cher Charles Cros,

     

    De ce côté-ci de l’Atlantique, j’ai entendu parler de toi pour la première fois cet été. Tu t’es manifesté comme un rayon de soleil dans les limbes du confinement, apportant un vent d’enthousiasme à l’artiste en moi. 

     

    Quel bonheur de découvrir que mon travail hybride cadrait dans une catégorie de prix de ta prestigieuse et pérenne Académie !

     

    Je ne te connais pas, mais je sais que Richard Desjardins, Félix Leclerc, Paule-Andrée Cassidy et Pauline Julien t’ont rencontré et ont pu rayonner grâce à tes bons mots et à ta reconnaissance. 

     

    Sache que mon Clair de femmerévèle tout ce que j’ai bercé de réflexion au cours des dix dernières années. Une création qui fut une réelle école, un terrain de jeux fécond de joies et de défis où tout m’était permis. 

     

    Je formule le souhait que ce nouveau cycle qui émerge avec ton « Coup de cœur » permette à la femme que je suis, dans sa lune et son soleil, de partager la lumière de son art avec toute la francophonie. 

     

    Merci, Charles Cros, d’avoir su être touché par mon chant et mes mots.

    Merci, femmes et hommes, de vous laisser toucher dans votre féminité. 

     

    Et merci à Marie, Marie-Eve, Adèle, Hélène et Janou, des Éditions Planète rebelle, d’avoir reconnu mon travail.

     

    Flavie Dufour

     

    Post-scriptum : Ici, je chanterai surement encore un peu…

     

    Merci à l'Académie et toutes nos félicitations à Flavie !
     
     
     
     
    08 July 2020
  • L’été d’après…

    Les premières semaines du confinement ont été harassantes. Toutes nos activités se sont arrêtées abruptement. Les artistes, leurs œuvres, ont été mis sur pause et on n’avait aucune idée de comment réagir. J’étais très inquiète pour le spectacle vivant – d’ailleurs, nous le sommes toujours –, les conditions d’ouverture des salles avec un public très réduit vont ralentir considérablement la présentation de nouveaux spectacles. Tous les festivals de conte, de littérature, les salons du livre, etc. sont annulés au pays comme à l’étranger. Aurons-nous un automne blanc en édition et en conte ? Il semble que non. Vous êtes très nombreux dans les librairies – en personne et en ligne – depuis leur réouverture. Plus encore, vous achetez surtout des livres québécois. Nous pourrons donc offrir quatre nouveautés à l’automne. Un livre-balado dans notre collection « Paroles ».

    07 July 2020
  • Merci à vous

    En cette Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, merci de partager entre vous les initiatives des petits éditeurs. Ceux qui sont indépendants, originaux, atypiques. Ceux qui font de la littérature autrement. En soutenant nos publications, vous préservez la bibliodiversité. En cette période de distanciation sociale, l’importance des livres a été réaffirmée. Les parents ont dû devenir des éducateurs. Les enseignants ont dû trouver de nouvelles façons de donner leurs cours aux élèves. Les auteur.es et les éditeurs du monde entier ont réagi en mettant en ligne des contenus gratuits et accessibles à tous. Écoutez nos contes.

    Les livres ont besoin d’auteurs pour les écrire et les illustrer, d’éditeurs pour faire naître ces œuvres, de libraires pour les faire parvenir jusqu’aux lecteurs et d’organismes de gestion collective pour protéger leurs droits d’auteur. Un monde sans nouveaux livres serait triste et appauvri. Nous travaillons dur pour sortir de cette crise, mais nous avons besoin d’aide pour survivre. Nous avons besoin de vous et que les gouvernements nous soutiennent pour traverser cette épreuve ensemble. En ces temps difficiles pour tous et toutes, merci à vous.

    Ça va bien aller… mais pas tout seul.

    Marie Fleurette Beaudoin, éditrice

    23 April 2020
  • Prendre soin de soi et des autres.

    Il fait un beau soleil ce matin. Ça sent le printemps. J’ai nettoyé ma terrasse et sorti ma chaise longue pour en profiter. Dans quelques jours ce sera au tour du terrain en attendant de commencer à jardiner. Je me sens privilégiée en ces temps de pandémie, qui nous oblige à rester chez soi, de posséder mon petit bout de jardin. Québec a repoussé au 4 mai les directives de confinement. Le bureau de Planète rebelle restera donc fermé, mais pour les urgences, nous sommes joignables par courriel info@planeterebelle.qc.ca . Nous restons confiants de sortir des nouveautés à l’automne. Restez à l’affût sur notre page facebook.

    Restez en santé et bon printemps.

    Marie Fleurette Beaudoin, éditrice

    07 April 2020
  • Les grands espaces sont intérieurs...

    Deux bonnes raisons de suivre notre page soundcloud...

    1. Pendant toute la durée du confinement, nous vous proposerons une sélection gratuite et renouvelée de contes issus de notre fonds audio, pour les petites et les grandes oreilles.
    2. De plus, nos livres-CD Nouvelle vague et Sacré chœur de Gilgamesh sont en écoute libre HD

    Et aussi : retrouvez des vidéos-lecture de nos albums jeunesse sur notre page facebook

    Bonne écoute (ça va bien aller)

    01 April 2020
  • En ces temps de tourmente

    Dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de la Covid-19, et à la suite des dernières mesures annoncées par les gouvernements, nous fermons le bureau jusqu'au 13 avril. L’équipe est en télétravail et reste joignable sur les courriels professionnels, aux adresses habituelles, notamment info@planeterebelle.qc.ca, et sur notre page Facebook.

    Au-delà de nos pensées vers toutes les personnes affectées par cette pandémie, familles, proches, personnel soignant, professionnels, Planète rebelle tient à apporter tout son soutien à l'ensemble des structures culturelles partenaires, festivals, salles de spectacles, artistes, intermittents, techniciens..., qui font vivre la culture tout au long de l'année et qui font face, comme chacun et chacune, à une situation inédite et très compliquée.

    Prenez soin de vos proches et de vous-même, et profitez de ces moments pour lire et écouter, confortablement installés chez vous, contes, mythes, histoires et merveilles!

    18 March 2020
  • Mois de l’Histoire des Noir·e·s

    En ce Mois de l’Histoire des Noir·e·s, nous vous avons préparé une petite sélection d’histoires d’amitié, de transmission et de résilience.
    Des contes québécois, qui sont aussi haïtiens, tchadiens et martiniquais.
     
    Dans la collection Conter fleurette
     
  • Sacré chœur de Gilgamesh – Grand Prix Charles Cros 2019

    Le 16 janvier, au Théâtre Traversière à Paris, avait lieu la remise des Grands Prix du disque de l’Académie Charles Cros. L’Académie Charles Cros, créée en 1947 en hommage au poète et pionnier de l’enregistrement sonore du même nom, est composée de critiques amateurs de musique, de théâtre et de poésie. Les Grands Prix récompensent chaque année des CD et des livres-CD dans plusieurs catégories, telles que « Jazz », « Opéra » ou « Disques pour enfants ».

    Une cérémonie particulière pour Planète rebelle donc, puisque Sacré chœur de Gilgamesh, de Nadine Walsh, y était lauréat ex-aequo du Grand Prix dans la catégorie «Parole enregistrée et création sonore». Cette catégorie, un peu à part dans un palmarès essentiellement musical, vise les disques dans lesquels la parole prédomine. Il s’agit d'une rare et formidable reconnaissance du travail des journalistes, des comédiennes et comédiens, mais également, comme cette année, de celui des conteuses et conteurs.

    C’est la première fois qu’un livre-CD de Planète rebelle y est récompensé.

    20 January 2020