Sur la route des contes

Je suis allée voir le nouveau spectacle de Suzanne De Serres, L’ombre et le hibou, à la Salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal. Très différent de son célèbre Ulysse – paru chez Planète rebelle en 2018, et qu’elle tournera dans les Maisons de la Culture tout le mois de mai – L’ombre et le hibou raconte l’histoire des jumeaux Anatole et Bernadette qui, à la recherche de leur petit chien Titou, se retrouvent dans une caverne préhistorique aux mystérieux secrets. Cette histoire rocambolesque est magistralement mise en musique par le multi-percutionniste João Catalão, et illustrée par Marie-Julie Peters-Desteract avec son théâtre d’ombres. Magique! Quand je suis allée la saluer à la fin du spectacle, elle m’a dit «Je dois partir. Je prends l’avion tout à l’heure pour Winnipeg.» Suzanne a été invitée au Festival international des écrivains de Winnipeg, où elle passera toute la semaine dans les écoles.

À la fin d’avril, du 25 au 30, elle sera en tournée sur la Côte-Nord. Elle aura plusieurs interventions et signatures pendant le Salon du livre de la Côte-Nord du 25 au 28 avril. Au début juin, une tournée avec des musiciens la mènera à New-York et en Allemagne. Cet été, elle prendra la route de la Gaspésie pour présenter Ulysse avec Circuit Paroles Vivantes, une initiative du Regroupement du conte au Québec. Une belle tournée qui s’annonce! Quant à L’ombre et le hibou, il paraîtra à l’hiver 2020, et s’ajoutera aux cinq albums de contes musicaux déjà publiés chez Planète rebelle.

Marie Fleurette Beaudoin, éditrice

Section: