La journée des pets et des rots

C’est dans sa belle collection cartonnée « Des mots plein la bouche » que Planète rebelle lance le nouvel album de la conteuse Renée Robitaille : La journée des pets et des rots. Sujet épineux s’il en est un, pourtant abordé avec toute la fraîcheur et l’entrain qui caractérisent l’auteure. Voici ce que Renée Robitaille nous a confié au sujet de cette petite chronique familiale haute en couleur.

 

« Quand j’ai envoyé ce livre-là qui était encore sous forme de manuscrit à Planète rebelle, ç’a suscité toutes sortes de réactions. Et c’est vraiment noir ou blanc, parce que c’est un sujet qui fait partie du quotidien mais, d’un autre côté, c’est un tabou. Ce qui fait que les gens ne savent trop comment prendre ce thème. Ils réagissent selon leurs valeurs. En tout cas, ça ne laisse personne indifférent. C’est ce qui m’amuse.

 

« Ce que je souhaitais, pour ma part, c’était de démystifier ce sujet qui est, somme toute, assez banal. Voyez-vous, j’ai trois garçons... alors, ça fait vraiment partie du quotidien ! Plusieurs fois par jour ! En tant que parents, eh bien, un jour, on en a eu jusque là. Et nous avons décidé de faire un règlement, de garder une journée spécialement pour faire ça... Et tant qu’à y être, on a élaboré un menu adapté pour stimuler les fonctions visées.

 

« C’est pourquoi sur la 4e de couverture, on a mentionné que l’histoire est inspirée d’un fait vécu.

 

« Ça nous a permis, à nous, de vraiment être ensemble autour d’une activité complètement folle, d’oublier le quotidien, de transgresser la limite. De vivre autre chose. J’ai voulu partager ça, justement. Le plaisir un peu perdu d’être ensemble et de faire les fous. »