La fin d’une décennie

Vous souvenez-vous du bogue de l’an 2000 ? Nos ordinateurs, tablettes et téléphones allaient tous se planter. C’était comme la fin du monde ! Cette fois, le matin du 1er janvier, quand j’ai allumé mon téléphone et que j’y ai lu 2019, je me suis dit : « Déjà ! On termine la deuxième décennie des années 2000 qui nous avaient si longtemps semblé mythiques. » Je n’ai pas trop envie de faire un bilan : problèmes climatiques, contrôle des richesses mondiales par 42 milliardaires, crise humanitaire des migrants, le fou furieux installé à la Maison-Blanche, de même que celui au Brésil, les guerres en Afrique, au Moyen-Orient, etc. Je veux avant tout vous souhaiter une très, très belle année 2019. Il y a tellement de solutions qui existent, de gens mobilisés, engagés, partout dans le monde, qui luttent et se battent pour faire basculer les peuples et les sociétés dans un monde équitable, juste, inclusif et vert. Je nous souhaite d’émerger enfin dans un XXIe siècle qui sera celui d’une humanité lucide et de l’éducation pour tous.

Marie Fleurette Beaudoin, éditrice

dessin de Josée Courtemanche