Contes d'Irlande

En 2003, Planète rebelle publiait le premier livre avec CD de Mike Burns, Raconte-moi que tu as vu l’Irlande. Voici, plus de dix années plus tard, un deuxième livre avec CD intitulé simplement Contes d’Irlande. Il va sans dire que c’est un événement attendu chez Planète rebelle et par tous ses fans. Ils sont nombreux ! Le livre avec CD audio est présenté dans la collection « Paroles », cette collection qui reflète la vivacité et la créativité des conteurs d’aujourd’hui, autant au Québec qu’ailleurs dans la francophonie.

Dans ce récent ouvrage Contes d'Irlande, Mike Burns raconte, dans une langue truculente mêlant le français, l’argot anglais et le gaélique, des contes à propos de rois, de fées, de chevaliers, des contes merveilleux issus de la plus pure tradition orale celtique. « Le temps que je vous conte, ce n’est pas votre temps, ce n’est pas mon temps non plus, mais c’est bien celui de quelqu’un. » Voici comment Mike Burns introduit ses contes venus des brumes et des landes d’Irlande. Celui de Gobán Saor, le meilleur maçon qui n’ait jamais vécu sur cette terre, et ceux que son fils raconte pour « raccourcir le chemin » les menant vers l’Angleterre. Au total sept contes, dont cinq jamais publiés : « Les bols en bois », « La couverture », « La longue cuillère en bois », « La musique de ce qui est » et « Le prince silencieux », ainsi que deux chansons du folklore irlandais interprétées a capella.

Irlandais d’origine, Québécois d’âme, né dans une famille de conteurs, Mike Burns puise à l’imaginaire de son peuple et à cette corne d’abondance qu’est le conte irlandais. Il a été publié dans l’anthologie des conteurs canadiens Ghostwise (Dan Yashinsky Editor). Soulignant ses cinquante années de carrière, le projet Storysave. Voices of Canada’s Storytellers l’invitait à enregistrer le conte « Mac an Iascaire » sur trois CD, en versions gaélique, anglaise et française. Il a créé les contes de trois courts-métrages d’animation de Scott MacLeod : La Saga de Murdo MacLeod, L’Abenaki et L’Irlandais. Le Regroupement du conte au Québec soulignait « à l’encre d’or », en 2012, ses cinquante ans comme conteur et, en 2013, le festival Le rendez-vous des Grandes Gueules lui décernait l’Oscar du conte. Un conteur comme nous les aimons !

 

Marie-Fleurette Beaudoin, éditrice