Célébrons le livre et les libraires !

Le 23 avril, on souligne l’importance du livre, de la littérature et de la lecture par la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur (JMLDA), décrétée par l’UNESCO en 1995. Cette année, cette célébration est d’autant plus importante que le marché du livre est en crise. Le 12 août dernier, vous avez été nombreux à répondre à l’invitation d’acheter un livre d’un auteur québécois. Grâce à vous, les librairies ont enregistré des ventes records en cette période de l’année où, normalement, les affaires sont tranquilles. Pour la JMLDA 2015, les libraires indépendants, qui avaient pour habitude d’offrir une rose à leurs clients, demandent à leur tour qu’on leur offre des fleurs – au figuré – et, surtout, ils comptent sur votre soutien. Les librairies occupent une place primordiale sur le plan culturel car elles servent de médiateurs. Elles défendent les auteurs et préservent les livres dans la durée. Partout au Québec, elles offrent des milliers de livres en français et font connaître des centaines d’auteurs. En quelque sorte, les libraires, avec les éditeurs, sont les gardiens de la diversité de notre littérature. Le 23 avril, entrons dans notre librairie de quartier et découvrons de nouveaux livres et des auteurs grâce à leurs conseils judicieux. Et, par-dessus tout, témoignons à notre libraire que nous apprécions son travail.

Marie-Fleurette Beaudoin, éditrice