« Baie Déception », de Julie Hétu, honoré en France

L’association La Plume de Paon, créée en 2009 dans le but de promouvoir le livre audio francophone, a dévoilé ses Prix du Public du livre audio le 26 mai dernier, à la Médiathèque André Malraux de Strasbourg. Baie Déception, de Julie Hétu, avec la participation sur le CD de Julie McClemens et de Patrick Hivon, a remporté ce prix dans la catégorie « contemporain ». Le public avait préalablement été invité à voter sur Internet.

Le Prix du Public s’accompagne du Prix Professionnel. De nombreux éditeurs français étaient en compétition pour cette deuxième édition du prix du livre audio de La Plume de Paon, attribué par un jury auquel ont participé Daniel Bergez, Pascal Kané, Audrey Kumar, Isy Morgensztern, Michel Nougué, Thomas Von Joest et Mélissa Mourer Ordener, sous la présidence de Katharina Von Bülow. Planète rebelle, la seule maison d’édition québécoise en lice, avait deux titres en compétition, soit Baie Déception dans la catégorie « contemporain » et Pierre et les voyous dans la catégorie « jeunesse ».

Ainsi, dans un deuxième temps, le 8 juin, cette fois à Paris, l’Association Plume de Paon, lors d’une deuxième cérémonie qui s’est tenue au Centre National du Livre, a remis les Prix Professionnel du livre audio dans les quatre catégories suivantes :

Le Prix « classique » a été attribué à : L’Art d’être grand-père, de Victor Hugo, lu par Mickaël Lonsdale, Thélème.
Le Prix « jeunesse » a été attribué à : Le monstre mangeur de prénoms, de David Cavillon, lu par Christel Touret et Jacques Allaire, Éditions Benjamins média.
Le Prix « contemporain » a été attribué à : D’autres vies que la mienne, d’Emmanuel Carrère, lu par Éric Caravaca, Éditions Gallimard.
Le Prix « interprétation » a été remis à : Daniel Nicodème pour sa lecture de Concerto à la mémoire d’un ange, d’Éric-Emmanuel Schmitt, Audiolib.

Toujours le 8 juin, Cécile Palusinski, présidente de La Plume de Paon, a profité de la présence à Paris de Julie Hétu pour souligner le Prix du Public du livre audio décerné à Baie Déception le 26 mai. Elle a aussi mentionné que D’autres vies que la mienne, d’Emmanuel Carrère, avait été remporté sur Baie Déception, également finaliste pour le Prix Professionnel remis ce soir-là, à une voix de majorité et ce, à la suite d’un vif échange à propos, d’une part, d’une approche plus classique du livre audio et, d’autre part, la forme nouvelle proposée par Baie Déception. À cet égard, pour souligner la qualité exceptionnelle et l’originalité de Baie Déception, Katharina Von Bülow, présidente du jury, a livré un vibrant discours, qualifiant l’ouvrage de grande œuvre. Julie Hétu a de plus été invitée à parler de son livre. Elle a ainsi pu expliquer que ce qui distingue Baie Déception d’un livre CD conventionnel, c’est qu’il a été, dès le départ, pensé pour la version sonore, ce qui le différencie du livre audio conventionnel qui consiste en une lecture d’un texte existant ; Baie Déception avait en effet été abordé comme un récit double, mais à visée commune.

Plusieurs membres du jury ont témoigné de leur vif intérêt à l’égard de Baie Déception. Toutes nos félicitations à Julie Hétu ! Nous souhaitons que ce prix contribue à la faire connaître en France et à relancer Baie Déception au Québec. Le livre à été publié en octobre 2009.